Accueil > Sommaires > CanMin Vol. 44, pp. 105-115 (2006)




Vol. 44, pp. 105-115 (2006)



La johnsenite-(ce): un nouveau membre du groupe de l'eudialyte de mont Saint-Hilaire, Québec, Canada


Joel D. Grice et Robert A. Gault


SOMMAIRE

     La johnsenite-(Ce), de formule idéale, Na12(Ce,La,Sr,Ca,M)3Ca6Mn3Zr3W(Si25O73)(CO3)(OH,Cl)2, est un nouveau membre du groupe de l'eudialyte, découvert au mont Saint-Hilaire, Québec; il s'agit de l'analogue tungstenifère de la zirsilite-(Ce). Elle se présente en cristaux squelettiques fortement corrodés atteignant 4 mm, et 1 cm en aggrégats. Lui sont associés albite, calcite, pectolite, aégirine, fluorapophyllite, zirsilite-(Ce), un minéral du groupe de la burbankite, dawsonite, rhodochrosite, épididymite, galène, molybdénite, pyrite, pyrrhotite, quartz, une amphibole, sphalérite, stillwellite-(Ce), titanite, cerite-(Ce), tuperssuatsiaite, steacyite, catapléite, zakharovite, natrolite et microcline. Elle est transparente à translucide, avec un éclat vitreux et une rayure blanche. Elle est cassante, avec une dureté de Mohs de 5 à 6. Il n'y a aucun clivage ou plan de séparation visible, et la fracture est inégale. Le minéral est uniaxe négatif, avec v 1.648(1) et ´ 1.637(1). Sa symétrie est trigonale, groupe d'espace R3m, a 14.237(3) et c 30.03(1) Å, V 5271(2) Å3, Z = 3.

     Les huit raies les plus intenses du spectre de diffraction X (méthode des poudres) [d en Å (I)(hkl)] sont:

11.308(95)(101)
9.460(81)(012)
4.295(34)(205)
3.547(36)(220)

3.395(38)(131)
3.167(75)(217)
2.968(100)(315)
2.849(81)(404)


     Nous présentons le spectre infrarouge de la johnsenite-(Ce). Les résultats de huit analyses à la microsonde électronique, dont trois sur le cristal ayant servi à l'ébauche de la structure, ont donné, en moyenne:

Na2O - 10.47
K2O - 0.25
CaO - 8.98
SrO - 1.60

MnO - 5.43
FeO - 1.61
Y2O3 - 0.70
La2O3 - 1.56

Ce2O3 - 3.01
Pr2O3 - 1.14
Nd2O3 - 0.89
Sm2O3 - 0.12

Gd2O3 - 0.33
Dy2O3 - 0.14
TiO2 - 0.73
ZrO2 - 9.60

HfO2 - 0.04
Nb2O5 - 0.82
WO3 - 5.23
SiO2 - 43.16

Cl - 0.77
CO2 - (1.27)
H2O - (0.32)
O = Cl -0.17

pour un total 97.99% (poids)


     La concentration de CO2 et celle de H2O ont été calculées selon la stoechiométrie établie à partir de l'analyse de la structure. La formule empirique de la johnsenite-(Ce), fondée sur 29 atomes de (Si4+, Zr4+, Ti4+, Hf4+, Nb5+, W6+) et un groupe (CO3), selon les résultats de l'analyse structurale, est: Na11.74 ([Ce0.64La0.33Dy0.03]S1.00Sr0.54Ca0.51Y0.22K0.19)S2.46 (Ca5.06[Pr0.24Nd0.18Gd0.06Sm0.02]S0.50Mn0.44)S6 (Mn2.22Fe0.78)S3 (Zr2.71Ti0.32
Hf0.01)S3.04 (W0.78Nb0.21)S0.99 Si24.97O73 (CO3) (OH,Cl0.75)S2. Dmeas. = 3.24(3) g/cm3; Dcalc. = 3.23 g/cm3.

     La structure est faite de quatre couches, qui définissent une polarité, telle qu'indiquée par une analyse statistique des intensités des pics de diffraction, la composition des couches et le potentiel électrostatique des monocristaux. Le nom du minéral honore Ole Johnsen, du Musée Géologique, Université de Copenhague, au Danemark.

Mots-clés: johnsenite-(Ce), eudialyte, nouvelle espèce minéra;e, structure cristalline, mont Saint-Hilaire, Québec.



© 2006  The Canadian Mineralogist